• Kaltenbrunner, l'oiseau de proie nazi

    Kaltenbrunner, l'oiseau de proie nazi

    D'abord nazi dans la clandestinité en Autriche, cet ancien avocat sera fervent partisan de l'Anschluβ et du rattachement de son pays au Troisième Reich. Ce seront quatre années durant lesquelles, parfois emprisonné pour rébellion, il deviendra à distance l'un des interlocuteurs cachés d'Hermann GOERING. En juillet 1934, l'assassinat du chancelier DOLLFUSS avait, il est vrai, provoqué la mobilisation militaire de l'Italie contraignant HITLER à faire arrêter les nazis autrichiens et à démanteler contre coeur leur organisation. Précédemment nommé chef de la 8e division SS, il ne participera toutefois pas à la tentative de putsch de juillet, au cours de laquelle le chancelier DOLLFUSS sera assassiné. Mais, arrêté et inculpé de haute trahison pour ses relations avec les SS allemands, il sera radié du barreau pour son activité politique. Après six mois de détention préventive, il sera condamné pour conspiration à une peine de six mois de prison, peine déjà couverte par la détention préventive. Tout rentrera néanmoins assez rapidement dans l'ordre, une fois l'Autriche devenue partie du grand Reich. Il n'est pas exclu que les liens de son père avec la famille EICHMANN aient pu aider à cette percée nazie après ces événements. Avec EICHMANN il avait d'ailleurs adhété au NSDAP autrichien dès 1932.

    Les événements se bousculeront vite après l'entrée d'HITLER en Autriche en 1938. Le 10 avril, KALTENBRUNNER deviendra député au Reichstag allemand où il siégera jusqu'à la fin du Troisième Reich, le 8 mai 1945. Il aidera aussitôt à la mise en place du premier camp de concentration en Autriche, celui de Mathausen près de Linz, qui ouvrira dès août 1938. En septembre, il sera nommé à la tête de la police régionale autrichienne. Belle revanche après avoir été arrêté quelques années plus tôt ! Devenu assez vite l'homme de confiance d'HIMMLER, et jouissant d'une réputation de spécialiste des services secrets, ce dernier le sélectionnera en décembre 1942 pour prendre la direction d'un RSHA privé de leader depuis l'assassinat de Reinhard HEYDRICH à Prague. Ce sera lui qui sera notamment chargé en juillet 1944 de l'enquête sur l'attentat contre HITLER commis à la Tanière du Loup.

    Capturé le 12 mai 1945, les Alliés l'identifieront grâce à une maladresse de sa maîtresse. Transféré au Royaume-Uni pour y être interrogé puis, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, il sera traduit devant le tribunal allié de Nuremberg où il figurera parmi les vingt-quatre principaux principaux dignitaires nazis accusés. Après s'être d'abord effondré, il niera cependant toute responsabilité, refusant même de reconnaître sa propre signature sur des documents accablants pour lui. Condamné à mort, il sera pendu le 16 octobre 1946. 

    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :