• Goering, le nazi dépourvu de tout sens moral

    Goering, le nazi dépourvu de tout sens moralPrésident du Parlement de Prusse, Président du Reichstag, Commandant en chef de la Luftwaffe, Maréchal du Reich... l'homme croulait sous les décorations, avouant même un certain goût pour la provocation quand il était en compagnie de ses bêtes fauves dans son palais de CarinHall passionné de chasse à courre, et décoré comme un arbre de Noël. Ce que l'on sait aujourd'hui de l'homme, c'est qu'il détestait l'école et qu'il avait fait dire à sa mère que son fils serait ou un grand homme ou un grand criminel. Blessé lors du putsch de 1923 après avoir tenté de survivre en Suède de baptêmes de l'air, profondément égocentrique, devenu suicidaire comme GOEBBELS, dépressif et dépourvu de tout sens moral, c'est après avoir été soigné en Autriche à l'aide d'injonctions de morphine qu'il en deviendra dépendant. Soigné quelque temps en psychiatrie avant de devenir le représentant de sociétés allemandes et de rejoindre les nazis, il y excellera rapidement puisque ce sera lui qui lancera dès 1933 et l'arrivée au pouvoir d'HITLER la première vraie chasse aux opposants qu'il fera déporter à Dachau et Buchenwald, confondant avec la Gestapo, violence et patriotisme.

    D'abord responsable des SturmAbteilung (les S.A ou sections d'assaut) avant que ceux-ci soient pris en charge par Ernst ROHM, cet ancien héros de la guerre 1914-18 deviendra l'un des pivots du nazisme en procurant même à Adolf HITLER à la fin des années vingt les fonds dont il avait besoin pour faire du NSDAP le grand et seul parti du nouveau Reich allemand. Grâce notamment à un relationnel sans défaut et l'aide de plusieurs fortunes allemandes comme THYSSEN ou KRUPP auxquels il avait promis de substantielles commandes et une paix sociale. Il sera l'un des seuls édiles nazis à avoir pu être capturé vivant par les Alliés en mai 1945 et à affronter le verdict du tribunal de Nuremberg. Condamné le 1er octobre 1946 à être pendu, il choisira de se donner la mort quinze jours plus tard grâce à une complicité interne qui lui permettra de pouvoir se procurer du cyanure. Le reportage ci-dessous réalisé pour la chaîne Toute l'Histoire revient sur le profil de ce nazi qui avait cru pouvoir succéder à HITLER en mai 1945 et être en mesure de négocier une paix avec le général EISENHOWER pour préserver sa soif du pouvoir et des honneurs.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :