• Ces résistantes allemandes qui avaient dit "non" à Hitler

    Ces résistantes allemandes qui avaient dit "non" à Hitler et aux nazis   Ces résistantes allemandes qui avaient dit "non" à Hitler et aux nazis  Ces résistantes allemandes qui avaient dit "non" à Hitler et aux nazis l  Ces résistantes allemandes qui avaient dit "non" à Hitler et aux nazis

    Sophie Scholl, l'étudiante antinazie engagéeParmi tous les opposants à HITLER, elles étaient 10% à être des femmes et elles auront utilisé tous les moyens mis à leur disposition, souvent même au péril de leur vie, transmettant parfois des informations privilégiées aux adversaires des nazis. On les a pourtant oubliées à l'exclusion peut-être de la jeune étudiante Sophie SCHOLL (ci-contre) qui sera décapitée en février 1943 après avoir été arrêtée lors de la distribution de tracts jugés subversifs dans l'université où elle étudiait. Grâce à toutes ces femmes, ce seront plus de cinq mille Juifs qui seront épargnés et cachés à Berlin même. Avec un droit de vote qui leur avait été donné par la République de Weimar, les Allemandes avaient il est vrai été encouragées à devenir des actrices de la vie politique et sous les nazis, il sera pourtant difficile à toutes ces femmes de parvenir à créer des réseaux, et d'agir sans se mettre ouvertement en danger. Pour dissuader toutes celles qui avaient souhaité s'opposer à la dictature, des camps de concentration pour femmes seront même créés comme celui de Ravensbrück ou de Bergen-Belsen. Il ne fait aucun doute que pour toutes ces femmes qui avaient goûté à la liberté sous la République de Weimar, une véritable chape de plomb s'était soudain abattue sur leur pays.

    Ces résistantes allemandes qui avaient dit "non" à Hitler Qui étaient-elles toutes ces opposantes à HITLER ? Constanze HALLGARTEN (en haut à gauche) le considérait comme quelqu'un de médiocre. En tant qu'ardente défenseure de la paix elle avait failli être arrêtée dès février 1933 et elle sera contrainte de se réfugier en France et en Suisse avant de s'exiler aux Etats-Unis. Libertas SCHULZE BOYSEN, membre de l'Orchestre Rouge que la Gestapo considérait comme un mouvement communiste, bien placée pour avoir accès à des documents photographiques prélèvera des témoignages forts utiles preuves des crimes de guerre commis par les nazis. En 1942, avec son mouvement qui regroupait des opposants de tous les horizons, elle participera à sa manière à une exposition nazie en faisant coller sur des affiches de propagande du régime censée montrer du doigt une exposition soviétique des annotations subversives qu'elle avait fait préparer (document ci-contre). Mais Libertas finira par être arrêtée au cours de la même année et elle sera condamnée à mort. Autre figure de cette rébellion, la journaliste Ruth ANDREAS-FRIEDRICH épouse d'un chef d'orchestre qui oeuvrera en vue de sauver des juifs en leur permettant souvent d'émigrer et en préservant une partie de leurs biens. La secrétaire Erika von BROCKDORFF, Mildred HARNACK-FISH, la jeune communiste Liselotte HERMANN qui sera condamnée à mort en 1937, Freya Von MOLTKE, Ursula von KARDORFF, l'employée de la Sécurité Sociale Hilde COPPI, Lina HAAG mais qui étaient-elles toutes ces autres héroïnes qui avaient voulu braver l'autorité de celui qui se plaisait à se présenter comme "le fiancé de l'Allemagne" ? Assurément des femmes qui non seulement étaient contre HITLER mais qui avaient décidé d'agir. Elles le feront avec encore plus de détermination dès l'entrée en guerre du Troisième Reich en septembre 1939. On imagine sans peine quelle aura été le quotidien de ces héroïnes conscientes du danger qu'elles faisaient encourir à leurs enfants et aux leurs !

    Comme l'a précisé un reportage diffusé sur la chaîne RMC Découverte, beaucoup de ces héroïnes sont restées longtemps inconnues et ce n'est que depuis une vingtaine d'années qu'un travail est entrepris pour évoquer leur sacrifice.

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :