• Les tondues de 1944

    Les tondues de 1944Il fallait qu'elles paient ! Pour avoir couché avec un Allemand ou être tombées amoureuses de l'un d'entre eux ! Ces femmes seront même les premières à subir un châtiment à la fin de l'été 1944, comme si toute une population avait souhaité se venger de tous les mauvais traitements subis durant quatre longues années. Ce sera le cas de certaines d'entre elles qui s'étaient retrouvées dans le besoin et qui n'avaient pas su rester insensibles devant un bel uniforme, d'autres ayant été tondues pour avoir collaboré ouvertement avec l'ennemi. Mais quelles qu'aient pu être leurs responsabilités, elles subiront toutes ces tontes effectuées en présence de nombreux témoins et aussi sous les quolibets de la foule !

    L'une de celles qui a dû affronter ces manifestations de haine et de vindicte populaire, une employée d'hôtel, se souvient encore de ce qu'a pu être cette humiliation. « J'avais rien fait contre ma patrie, proteste-t-elle toujours. J'avais seulement rencontré Siegfried ! » Un officier qu'elle épousera enceinte après la guerre et dont elle finira par divorcer quelques années plus tard.

    Le reportage réalisé ci-dessous revient sur ces punitions souvent administrées maladroitement. 20 000 femmes seront ainsi tondues.  Des images terribles qui montrent qu'il s'est agi plus d'humilier que de sanctionner celles qui avaient commis un acte de chair jugé impardonnable. Comme dira l'un des témoins survivants, on les a traitées de tout lors de ces tontes, d'être des putes, des salopes, des femmes sur lesquelles on jetait des détritus ou des fruits pourris !

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :