• Hitler et Staline... Parallèles entre deux monstres

    Hitler et Staline... Parallèles entre deux monstres

    Hitler et Staline... Parallèles entre deux monstres

    Soucieux l'un et l'autre de sacrifier l'individu au profit d'un système, entre HITLER et STALINE, il y a longtemps eu plus qu'une rivalité. Et si le dictateur russe admirait HITLER qu'il trouvait habile, il n'en n'était pas de même de ce dernier. Même en juillet 1940, après avoir reçu de son allié encombrant des félicitations au retour d'une campagne menée en France et d'une Blitzkrieg mémorable. Liés l'un à l'autre par un pacte discutable conclu dans les derniers jours d'août 1939 avec l'émissaire nazi von RIBBENTROP (ci-contre) qui provoquera un véritable chambard autour d'eux, les deux hommes ne resteront pas alliés longtemps. On sait que la crainte que la Russie se retourne contre HITLER après l'envahissement de la Pologne aura, semble-t-il, été à l'origine de la conclusion de ce pacte qui écartait le leader russe en l'associant, du moins un temps, à un partage qui n'était qu'une affaire de dupes. D'autant que STALINE avait fait l'effort de lire Mein Kampf et qu'il avait pu avoir en lisant ce programme une idée de ce qui l'attendrait un jour. L'ancien caporal autrichien y avait clairement mentionné son envie d'éradiquer le bolchévisme et de conquérir à l'est l'espace vital dont son Reich de mille ans avait besoin. Le "Petit Père des Peuples" ne le cachait pas au Kremlin et savait pertinemment qu'il avait conclu à l'automne 1939 un pacte avec le diable. Un pacte dont il se hâtera de récupérer la copie dans les ruines berlinoises de 1945 pour qu'on ne sache jamais quels étaient les termes d'accord qui y figuraient réellement et probablement différents de ceux qui ont été portés à la connaissance des historiens.

    Alors qu'en juin 1941, STALINE avait la conviction qu'HITLER n'était pas assez fou pour créer, du moins sans attendre davantage, un deuxième front en lui déclarant la guerre, et qu'à l'ouest, il n'avait toujours pas résolu le problème posé par les Britanniques qui, eux, s'étaient refusés au chant des sirènes nazies, il se produira l'impensable. A 3h30 du matin, le 22 juin 1941 en effet, les troupes nazies envahiront l'URSS. De l'aveu du dictateur nazi fait aussitôt après à MUSSOLINI, cet accord avec les Russes, c'était un véritable supplice mental dont il était heureux de s'être enfin délivré. De l'avis d'un grand nombre de spécialistes, ce plan Barbarossa avait même été prévu pour être exécuté dès le début mai. Au point que l'on pourrait se demander pourquoi HITLER a-t-il attendu le 22 juin pour le déclencher ? Doit-on voir dans ce report la conséquence de l'envol en avion de Rudolf HESS vers l'Angleterre ou le fait que les troupes nazies s'étaient quelque peu laissées prendre à un piège en Yougoslavie ?

    Le reportage qui suit revient sur l'ensemble de ce qui aura précédé cette supercherie à la sauce nazie et sur les nombreuses alliances qui n'auront guère tenu longtemps.

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :