• Adolf Eichmann, l'exterminateur nazi

     

    Adolf Eichmann, l'exterminateur nazi

    Adolf Eichmann, l'exterminateur naziIl était devenu l'expert juif d'Adolf HITLER, celui qui a été l'un des premiers responsables de l'éradication d'un bon tiers de la communauté juive mondiale. Un homme dont les autres gamins se moquaient à l'école et qui le surnommaient "le petit juif". Cela ne s'invente pas. Cet homme, Adolf EICHMANN est toujours considéré comme l'un des exterminateurs des quelques 6 millions de juifs qui auront péri durant les douze années de règne nazi. En Allemagne comme dans d'autres pays annexés ou occupés. C'est du reste l'un des responsables avec le sinistre Heinrich HIMMLER d'un véritable carnage décidé à Wannsee en janvier 1942 où sera décidé le principe d'une "solution finale" ou extermination de 11 millions de juifs. Au terme d'un processus d'assassinat méthodique, au départ masqué pour que personne ne songe à s'y opposer. Il succédait à une très longue période où l'on avait d'abord fait naître la peur, notamment après la promulgation des lois de Nuremberg en 1935 et la Nuit de cristal de novembre 1938 puis à celle d'un "étiquetage" caractérisé par le port infamant de cette étoile jaune.

    Le reportage qui suit raconte point par point la traque dont ce criminel nazi a été l'objet, puis son enlèvement en Argentine par des "vengeurs" expérimentés et rompus à toutes les traques. Avant son rapatriement et son jugement en Israël. Du lancement d'une opération très vite décidée qui ne s'appuyait pourtant au départ sur aucune photo de l'intéressé, photo qu'il avait fallu se procurer chez l'une de ses anciennes petites amies à Vienne, à tout ce qui permettra ensuite d'enlever cet ancien nazi. Cela au terme d'une traque de plusieurs années menée surtout en Argentine où EICHMANN était parvenu à fuir avec l'aide incompréhensible d'une association religieuse italienne qui lui avait procuré de faux papiers. Comme elle le fera avec d'autres hauts responsables nazis comme MENGELE, l'ange de la mort. Jugé dès le mois de mai 1960, le tortionnaire nazi sera pendu en 1961, quinze ans après d'autres dignitaires. "Je suis consterné car je sens qu'il m'est impossible de vous donner l'image de ce que nous vivons ici, dira lors d'un commentaire le chroniqueur judiciaire Frédéric POTTECHER,... jamais de ma vie je n'ai vu un accusé comme EICHMANN, un criminel qui a tué avec frénésie tant de gens innocents. Cela dépasse ce que l'imagination peut inventer de plus noir, ce qu'on dit ce sont des choses horribles que je pourrais pas vous rapporter ici, vous ne pourriez pas le supporter. Il y a en EICHMANN quelque chose de monstrueux, d'absolument inhumain que je suis incapable de vous décrire, tant de scène incroyables de décrites lors de ce procès qu'il y a mille occasions de pleurer ... important que le monde entier sache ce qui se passe ici, important que personne n'oublie qu'il a existé au coeur de l'Europe au vingtième siècle dans un pays civilisé un régime nazi qui ai pu engendré des EICHMANN".

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :