• Carl Oberg, le bourreau SS parisien

    Carl Oberg, le SS parisienDevenu Chef supérieur de la SS et de la Police Française le 9 mars 1942, Carl OBERG reste l'un des SS les plus mystérieux qui aient opéré sur notre territoire. Il avait pourtant la charge de donner des instructions aux autorités et forces de police françaises et le droit de les contrôler. Après avoir dirigé la police allemande en Pologne jusqu'au début de l'année 1942 en qualité de bras droit du boucher de Prague Reynard HEYDRICH, où il était à bonne école, il sera responsable à partir de mai de la « question juive » à Paris, rendant avec ses collaborateurs le port de l'étoile jaune obligatoire. C'est également lui qui ordonnera la déportation d’environ 100 000 personnes dans les camps de la mort.

    Depuis sa scandaleuse sortie de prison à Mulhouse et le fait que notre Président COTY ait cru intelligent de commuer sa peine de mort d'octobre 1954 en peine d'emprisonnement, pressé par un certain Konrad ADENAUER, puis son décès en 1965, Karl OBERG bénéficie d'une renommée posthume due à des films retraçant ses crimes commis contre l'humanité. A l’instar de Heinz LAMMERDING, commandant de la division Das Reich et responsable, entre autres atrocités, des massacres de Tulle et d’Oradour-sur-Glane et un certain Sepp DIETRICH ou encore Helmut KNOCHEN, ils seront quelques-uns parmi les tueurs nazis à être passé entre les mailles du filet d'une justice bien trop complaisante.

    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :