• 2 août 1914 commençait une guerre de tous les dangers

    2 août 1914 commençait une guerre de tous les dangers

    Le 2 août 1914, voici un peu plus d'un siècle, était décrété sous un chaud soleil un ordre de mobilisation générale, la France redoutant une déclaration de guerre allemande imminente. Celle-ci interviendra effectivement le lendemain, lundi 3 août après-midi.

    2 août 1914 commençait une guerre de tous les dangersAprès l'assassinat à Sarajevo, en Bosnie, de l'archiduc François-Ferdinand et de son épouse par le Serbe Princip, tout portait à croire en un embrasement général que les alliances conclues attisaient. Il était évident que l'Allemagne soutiendrait l'Autriche dans son conflit contre les Serbes dont ils convoitaient le territoire. L'intervention autrichienne en Serbie dès le 28 juillet amènera aussitôt les Russes à déclarer la guerre à l'Allemagne, l'alliée de l'Autriche. Dans cette guerre de dupes au parfum de revanche, chacun des camps en présence était sûr d'en finir rapidement, les Allemands comme les Français, malgré les réserves d'un parlementaire : Jean JAURES résolument opposé à cette entrée en guerre. Le fondateur du journal l'Humanité (ci-contre) sera assassiné par le nationaliste Raoul VILLAIN le 31 juillet au café du Croissant où l'homme politique était allé dîner. Alors que l'après-midi même, il avait tenté de stopper à la Chambre des députés le déclenchement des hostilités. Cet assassinat précipitera le ralliement d'une majorité de la Gauche française à l'Union sacrée, ensemble des Français de toutes tendances, favorables à la guerre.

    Rien ne pouvait cependant laisser augurer une défaite de l'Allemagne laquelle, si elle était privée de colonies, n'en restait pas moins l'un des leaders mondiaux au plan économique. D'autant que le 30 août ils avaient balayé les Russes à l'est et qu'ils étaient aux portes de Paris à l'ouest. Il semble qu'un excès de confiance les ait incités à retirer dès le 23 août des forces sur le front français pour les redéployer en Prusse à l'initiative de von MOLTKE. Quelques jours plus tard, le 9 septembre, le plan du comte stratège von SCHLIEFFEN, à la base même des espoirs allemands échouera.

    Raccourcis et images d'une époque lointaine qui reviennent sur ce qui a préludé cette guerre terrible qu'aura été le conflit de 1914-18. Des archives précieuses aidant à mieux comprendre quels étaient les enjeux en présence.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :