• Un choix bien compliqué

    Un débat, peut-être mais des bas, sûrement !

    Ce qui est sûr, à deux jours d'une élection capitale comme celle qui verra se jouer l'avenir de notre beau pays, c'est qu'il va être bien difficile dimanche de départager le petit garçon studieux, ancien secrétaire et ministre de notre bon gros roi de France François, d'un personnage, hélas souvent présenté comme un véritable épouvantail !

    Certes, me direz-vous, au vu d'un débat assez triste et des pitoyables échanges auxquels nous avons assisté mercredi soir devant notre poste de télévision, échanges dont on attendait tout à fait autre chose, c'est que celui ou que celle qui sera élu(e) dimanche soir président(e) de la République, aura la charge de représenter notre pays ! Et, face à des carnivores comme Vladimir POUTINE ou Donald TRUMP, voulez-vous que je vous dise, il y aura vraiment de quoi s'inquiéter ! Car au pays des "tontons macoutes" on ne pèsera vraiment pas lourd !

    Alors quoi ? Faudra-t-il que nous opérions un contre-choix les 11 et 18 juin prochain pour redonner les moyens au peuple de tempérer les ardeurs de celui ou de celle qui sera élu(e) ? Ou serons-nous condamnés à vivre une période agitée dès le 19 juin au matin ? Car, dans l'esprit de beaucoup, cela ne fait aucun doute qu'une toute autre représentation pèsera de toutes ses forces en cas de nouvelle désillusion : celle issue de la rue ! 

    Louis PETRIAC


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :