• Rudolf Hess, le malade imaginaire de Nuremberg

    Comment Rudolf HESS a-t-il pu échapper à la pendaison ? En faisant en sorte de ne plus se rappeler de rien, ni des faits, ni de ses anciens complices nazis, ignorant même au cours des premiers jours Hermann GOERING ? Ou en montrant peu d'intérêt pour les débats, sombrant parfois dans une sorte d'apathie ? Que de questions demeurent longtemps après, bien que le fait d'avoir été emprisonné en Angleterre à partir de mai 1941 ait pu lui éviter d'être associé à la plupart des monstruosités nazies commises à l'est après l'invasion de l'URSS. En tout cas, cette tactique un peu grosse qu'était cette santé mentale défaillante aura fonctionné puisque l'ancien dauphin d'Adolf HITLER échappera à la corde. Même après avoir reconnu avant de rechanger d'avis qu'il avait fait appel à une telle confusion mentale pour tromper le tribunal et ses juges !

    Le film qui suit dû à RMC DECOUVERTE nous entraîne, longtemps après, dans les coulisses de ce qui reste un sommet judiciaire qui aura été à l'origine de la création d'un Tribunal Pénal International.

    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :