• Pierre de Benouville, le résistant aux lourds secrets

    Pierre de Benouville, le résistant aux lourds secrets

    Pierre de Benouville, le résistant aux lourds secretsL'affaire de Caluire qui a vu Jean MOULIN (ci-contre) dit REX tomber en juin 1943 dans les filets du boucher lyonnais nazi Klaus BARBIE a souvent vu l'homme qu'est le général de brigade Pierre GUILLAIN de BENOUVILLE directement impliqué dans ce qui apparaît être une véritable chausse-trappe. Il est vrai que cet ancien royaliste qui avait été proche de la Cagoule avant-guerre avait, au début du conflit, soutenu PETAIN et qu'il était anticommuniste. Antisémite il deviendra par la suite, parallèlement à ses engagements politiques, directeur de JOURS DE FRANCE le magazine de Marcel DASSAULT, ce qui tend à démontrer que l'homme savait être opportuniste et s'allier aussi au bon moment avec ceux qui pouvaient être utiles aux idées qu'il défendait. L'ancien Résistant secrétaire de MOULIN, Daniel CORDIER, le présente du reste comme un aventurier, c'est dire ! 

    De l'avis de certains observateurs, sa relation manque en effet de clarté. Notamment lorsqu'il s'est agi de savoir dans quelles conditions s'était tenue le 21 juin 1943 la réunion de Caluire chez le docteur DUGOUJON place Castellane et quels étaient ceux qui devaient y participer. Pour certains il aurait été à l'origine de la présence de René HARDY dont il savait qu'il avait pourtant été arrêté par la Gestapo de BARBIE et qu'il avait parlé après avoir été torturé, révélant aux Allemands ce qu'ils voulaient savoir à propos de ce "Monsieur MAX" qui les faisait danser depuis déjà un certain temps et qu'ils soupçonnaient de diriger la résistance lyonnaise en liaison avec Londres et un certain de GAULLE. HARDY poursuivi en 1947 tentera d'ailleurs de "mouiller" de BENOUVILLE et il lui présentera par la suite des excuses. Accusé également par d'autres d'avoir donné MOULIN aux Allemands par calcul politique, ce qui est certain c'est que de BENOUVILLE décédé en décembre 2001 a emporté avec lui son secret, si du moins il en avait un. Alors qu'il était membre du mouvement Combat dirigé par Henri FRENAY, une fiction (1) réalisée autour des engagements de résistant de Jean MOULIN montre que celui que l'on présente encore comme un gaulliste de la première heure était opposé au leadership de l'ancien préfet au moment de la désignation d'un nouveau responsable de l'Armée Secrète en juin 1943 et que, partant de là... Une thèse que défendra VERGES l'avocat de BARBIE lors de son procès de 1987 qui n'hésitera pas à compromettre de BENOUVILLE. Pour d'autres, cette arrestation de Jean MOULIN n'a rien à voir avec son opposition à de BENOUVILLE, mais plutôt au fait qu'un certain Raymond RICHARD, ancien cagoulard lui aussi, ait pu infiltrer leur mouvement et donc recueillir quantité de secrets. Mais saura-t-on un jour la vérité à propos de cette ténébreuse affaire ?

    Il arrive encore à Daniel CPRDIER, l'un des survivants de cette époque, de témoigner de ce que fut Jean MOULIN.

    (1) Jean Moulin, une affaire française 

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :