• Marilyn Monroe... ou la fin d'un hypothétique assassinat

    Marilyn Monroe... ou la fin d'un hypothétique assassinatPlus d'un demi siècle après la disparition de Marilyn MONROE, bien des hypothèses continuent à courir à propos de ce qui avait présenté comme un "probable" suicide de la pin-up la plus populaire de la guerre de Corée dont les premières photos de nu avaient affolé les GI'S. L'emploi du terme probable montre que l'hypothèse d'un assassinat s'appuyait sur un certain nombre d'arguments. Mais qui aurait pu faire assassiner la star ? Des hommes de main recrutés par les KENNEDY afin qu'elle se taise et qu'elle ne révèle pas ce qu'elle savait des habitudes du Président ? Les trop nombreuses divergences relevées au moment de la découverte du corps auraient pu le laisser penser. Notamment celles portant sur les déclarations d'Eunice MURRAY, la gouvernante, restées étonnamment imprécises quant à l'heure de la découverte d'une Marilyn qui, la porte fermée, ne répondait plus à ses supplications. A tel point que le psychiatre de la star avait dû se déplacer en pleine nuit pour enfoncer la porte de sa chambre. Il est vrai qu'il avait longtemps été question pour cette découverte du corps, et selon Eunice MURRAY, de 21h00 voire de 21h30 puis ensuite de deux ou trois heures du matin. Cela sans oublier ce trop long délai observé avant que la police soit appelée sur les lieux. Ce qui avait incité les observateurs à parler d'assassinat tient aussi au fait que la star avait effectivement une réputation d'électron libre et qu'il est tout à fait possible que l'on ait pu craindre en haut lieu qu'elle se montre un peu trop gênante et que ses turpitudes avec le pouvoir et ses disciples soient montrées en public. On garde d'ailleurs en mémoire de cette chasse au Président, son apparition à cette soirée d'anniversaire qui l'avait vu chantonner au début de l'été cet inoubliable "Happy birthday Mister President".

    Une dernière enquête menée par le docteur Richard SHEPERD qui s'était illustré lors de la mort de Lady DIANA en 1997 met pourtant en cause le docteur ENGELBERT qui serait, d'après lui, à l'origine de la mort de la star au cours de la nuit du 4 au 5 août 1962. Parce qu'il aurait à la fois permis à la star de coupler l'ingestion de comprimés de Nembutal avec celle de comprimés d'Hydro chloral, un sédatif, difficilement compatibles et pouvant provoquer l'arrêt de certaines fonctions respiratoires chez un être humain. Ce serait donc un dossier médical mal géré qui serait à l'origine de la mort de Marilyn MONROE et non une volonté de la star de se suicider ! Ce qui mettrait fin aux hypothèses d'assassinat !

    L'un des photographes de Marilyn, George BARRAS, n'a d'ailleurs jamais voulu croire, lui, qu'il ait pu s'agir d'un suicide. Même si l'on s'appuie sur le fait que la star souffrait de graves maladies mentales et qu'elle était... maniaco-dépressive, alternant les emballements et les périodes de graves dépressions qui la voyaient régulièrement sombrer. Cela aurait pu être le cas le 4 août puisque quelques semaines plus tôt elle avait été congédiée par son producteur, la FOX qui ne tolérait plus ses caprices. Par ailleurs, les photos dénudées qu'elle avait fait prendre pour relancer sa carrière n'avaient pas réussi à lui faire obtenir un autre rôle que ceux de blonde écervelée auxquelles elle était régulièrement cantonnée. On pourrait ajouter à tout cela une vie privée qui était un véritable fiasco puisqu'après une liaison torride avec le Président KENNEDY qu'elle ne parvenait pas à oublier, elle était tombée dans les bras de son frère Bobby et que ce dernier avait refusé de divorcer de sa femme.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :