• Les vols du Troisième Reich

    Les vols du Troisième ReichDans le reportage de SECRETS DE GUERRE qui suit, on revient sur ce qui est considéré comme le vol le plus fantastique que l'histoire ait connu ! Et il est même probable que tout ce qui a été dérobé n'ait pas encore été restitué, tant les oeuvres d'art dérobées et cachées un peu partout dans le monde auront été nombreuses ! Certes, il est admis que la plupart de ce qui était pillé soit allé dans les poches de l'élite nazie au su et au vu de chacun et dans de luxueuses demeures comme celle que possédait le gros Hermann GOERING à Carinhall voire dans cette cache que l'on aurait retrouvé à Nuremberg même. Ce qui a pu être vérifié c'est qu'on volait l'or jusque dans les camps de concentration, puisque les dents en or des populations déportées et exterminées, leurs plombages et leurs bijoux étaient fondus et reconditionnés jusqu'à redevenir des lingots. Paris, l'un des centres mondiaux de l'art n'échappera pas à ce pillage. Avant d'occuper dans les grandes largeurs notre territoire, à partir de juin 1940, les nazis s'étaient d'ailleurs fait remettre le nom des collectionneurs juifs les plus importants chez lesquels ils avaient prévu de "prélever" un important "butin de guerre". Comme il le signale dans la nouvelle épreuve d'un ouvrage qu'il avait publié en 2012 : Histoires d'Avant, lorsqu'il évoque les Entrepôts et Magasins Généraux de Paris, Louis PETRIAC revient sur cet important butin qui sera conservé quelques mois dans ces entrepôts avant que les oeuvres d'art dérobées aux juifs prennent le chemin de l'Allemagne. Mais, le montant précis de ce butin nazi reste cependant dans sa globalité un mystère.

    Les banquiers suisses ont longtemps joué un rôle de protecteurs de ceux qui étaient pillés ou en passe de l'être, quand ils n'étaient pas complices de l'écoulement des biens que les nazis s'étaient appropriés et la Suisse n'avait alors aucun état d'âme. Il est démontré qu'HITLER a bénéficié de complicités au sein du domaine bancaire suisse. Mais il est admis que la Suisse craignant une invasion de son pays par les nazis ait choisi de se plier à leurs exigences car i'anéantissement du pays helvète et son partage avec l'Italie de MUSSOLINI avaient été envisagés. Il fallait leur faire peur !

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :