• La dictature du sucre

    La dictature du sucre

    Il fut un temps où les incitations ne manquaient pas ! Le plus petit des grands désirs !, disait-on ou, voire encore : Quelle énergie dans le sucre !...

    Mais c'était aux temps d'avant. A une époque où le sucre n'était pas encore montré du doigt. Sans que l'on soit conscient que ce désir est aujourd'hui devenu synonyme de drogue. Une drogue qui serait même plus recherchée que la cocaïne, c'est dire ! Ce que démontre une expérience de laboratoire menée sur des rats qui seraient même prêts à se battre entre eux pour avoir accès à leur dose régulière de sucre.

    Sauces tomate conditionnées avec du sucre, sodas vendus parfois à des coûts attrayants, aliments transformés, pièges contenant des glucides en quantité manifeste... Sans sucre, la vie ne serait-elle donc que frustration et déprime ? Indéniablement si l'on regarde le début du reportage qui suit. Un reportage de "Complément d'enquête" qui aide aussi à voir clair sur les motivations de ces grands groupes qui nous empoisonnent sans que nous en soyons toujours conscients. Parce que nous consommerions en moyenne, par personne, une centaine de grammes de sucre par jour, certains allant même jusqu'à 240g. Conséquence première de cet excès d'ingestion, le diabète avec, de 425 millions de diabétiques dans le monde l'an passé et une projection qui atteindrait en 2045, 629 millions d'entre nous ! Au Mexique où la firme Coca-Cola a réussi à mettre en place une véritable adulation de ses produits, jamais autant l'obésité n'a atteint de pareils niveaux ! Des données qui font frémir et qui devraient faire réfléchir. Surtout à l'approche des fêtes de fin d'année et des orgies répétitives qu'elles sous-entendent en termes de consommation de friandises.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :