• L'aluminium, danger !

    L'aluminium, danger !

    Il existe un certain nombre de recommandations que l'on ne suit pas toujours et auxquelles on regrette ensuite de ne pas avoir prêté attention.

    L'aluminium, danger !Ainsi en est-il de l'aluminium et de son incidence dans maintes et maintes composantes de notre alimentation et même de médications auxquelles nous faisons appel pour nous soigner ! Des mises en garde sont même réapparues au cours de la semaine écoulée par voie de médias alors qu'à l'automne 2014, au moment de la publication de Fabuleuse énergie sous notre label, le magnétiseur Claude FISCHER avait déjà attiré l'attention de ses lecteurs sur ce même aluminium.

    N'écrivait-il pas alors dans son ouvrage, en écologiste convaincu :

    Autre cas d’école avec l’aluminium. Troisième élément le plus abondant dans la croûte terrestre après l’oxygène et le silicium, il était jusqu’alors considéré comme inoffensif au point d’être devenu aujourd’hui omniprésent dans notre quotidien. L’ennui, c’est que nous nous retrouvons exposés à des concen-trations d’aluminium de plus en plus élevées et qu’on en trouve à peu près partout. Aussi bien dans les contenants des conserves en aluminium dont l’emploi est très répandu (bières en boîte ou sodas), que dans le papier alu dont on se sert pour conserver à nos restes de nourriture un certain maintien au froid de nos réfrigérateurs. Encore qu’à ce propos, le débat soit ouvert, selon que ces restes soient chauds ou pas, et selon qu’on y fasse appel assez souvent ou de façon occasionnelle. L’aluminium on en trouve également dans les déodorants ou les antitranspirants, voire encore dans l’eau du robinet. Sans oublier, en me référant à certaines de mes sources [1], qu’on en trouverait également dans les produits cosmétiques, des additifs ou colorants alimentaires, dans des aliments comme le pain, les biscuits ou la charcuterie, et, plus grave encore, même dans le lait infantile. Quand ce n’est pas dans les vaccins.

    Pourtant, il est admis qu’il puisse présenter, lui aussi, avec d’autres métaux lourds, des risques pour notre santé et qu’il soit neurotoxique. Pour certains, sa toxicité favoriserait même le déclenchement de maladies neuro-dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson et les effets toxiques de l’aluminium porteraient essentiellement sur le système nerveux central (encéphalopathies, troubles psychomoteurs) et sur le tissu osseux. Contrairement à d’autres composantes, c’est son absorption à forte dose ou à dose régulière qui se révélerait toxique. Ce que contestent bien entendu les industriels du secteur.

    [1] Selon des données publiées sur Internet : http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/l-aluminium-ce-poison-legal-qui-110374

    FABULEUSE ENERGIE, Claude FISCHER, ISBN n° 978-2-918296-3-17

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :