• Karl Hanke, le bourreau romantique

    Karl Hanke, l'amant chevaleresque éconduit

    Il aura été l'un des derniers amants de Magda, la chienne, et sans doute aussi l'un de ceux qui, habilement manipulé, croyait pouvoir un jour parader au bras de la "Première Dame du Troisième Reich", mais après le divorce de celle-ci avec Joseph GOEBBELS, et en admettant que leur Führer ait permis cette séparation, le serait-elle resté ?

    Karl Hanke, l'amant chevaleresque éconduit

    Secrétaire d'une cellule nazie en 1928, HANKE (photo en tête d'article), qui avait prévu de devenir minotier gravira très vite les échelons pour devenir chez les S.A. responsable d'une section à Berlin sous les ordres du Gauleiter Joseph GOEBBELS. Puis, en 1932, directeur de l'organisation du Gau, assistant personnel et conseiller du futur ministre de la Propagande. C'est lui qui prendra contact avec le jeune architecte qu'était alors Albert SPEER pour la transformation d'une villa de banlieue en bureaux dévolus à une section du NSDAP. Les deux hommes deviendront assez vite des amis. Apprécié pour son élégance et sa franchise, Karl HANKE deviendra député au Reichstag en 1932 et GOEBBELS en fera son attaché au Ministère de la Propagande du Reich avant que lui soit confié en 1938 un poste de Secrétaire d'Etat. Cette montée dans la hiérarchie subira temporairement un coup d'arrêt à la suite d’un imbroglio sentimental dans le couple de son ministre direct puisqu'il prendra fait et cause pour l'épouse de celui-ci, Magda GOEBBELS (photo de gauche) qui se servira de l'admiration que lui portait HANKE pour en disposer comme d'un jouet. Au gré de de ses besoins. Lassée des infidélités de son mari, notamment avec l’actrice tchèque Lida BAAROVA, elle lui fera miroiter quantité de promesses qu'elle n'honorera cependant pas. Dans son ouvrage : Magda, la chienne du Troisième Reich, que nous avons publié chez Decal'Age Productions éditions, Louis PETRIAC revient sur cette affaire et sur ce qui ressemble à un véritable acharnement de l'égérie nazie. Puisqu'après avoir accepté le soutien de cet homme durant l'été 1938, et avoir fait du cheval en sa compagnie, elle le trouvera subitement trop simple et trop rigide, ne le voyant plus comme elle le voyait encore jusque-là ! Devenu Gauleiter de Breslau en Silésie en 1941, grâce surtout à GOEBBELS qui avait voulu l'éloigner d'une épouse girouette, la carrière de cet "élégant nazi" s'achèvera sur un comportement loin d'être celui d'un homme chevaleresque, puisqu'il sera responsable d'une tuerie et de la mort d'un millier de personnes, ce qui fera de lui un bourreau, le bourreau de Breslau. Une province où, après s'être enfin marié avec une baronne, il mènera grand train de vie. On dira aussi de ce nazi chevaleresque avec les dames qu'il était têtu, arrogant et brutal jusqu'à la cruauté. Ce qu'il démontera lorsque Breslau devenue une forteresse aura à résister à l'Armée rouge. Pendant 77 jours, l'armée soviétique de pointe encerclera la forteresse et HANKE nommé par HITLER "commandant de la bataille" (Kampfkommandant) supervisera, avec fanatisme, la défense militairement inutile et futile d'une ville promise à la mort comme il avait sans doute choisi de l'être. HITLER en fera le 20 avril 1945 le successeur d'Heinrich HIMMLER à la tête de la SS après avoir appris la trahison de son "fidèle Heinrich". C'était bien le moins entre suicidaires ! Une promotion dont HANKE, en fuite, ne sera jamais informé et dont il ne profitera pas. 

    Le 8 mai 1945, il sera abattu par un garde tchèque après avoir tenté de fuir d'un camp où il avait été auparavant emprisonné en Tchécoslovaquie le 29 avril.

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :