• Joseph Goebbels, le propagandiste narcissique...

    Goebbels, le propagandiste narcissique...

    Celui dont Albert SPEER dira qu'il était affreusement effrayant, Joseph GOEBBELS, a été l'un des rouages essentiels de la montée du nazisme en Allemagne, convaincu d'avoir trouvé avec Adolf HITLER le maître qu'il recherchait et dont il avait régulièrement besoin du soutien quêtant même ses encouragements. Cela après avoir pourtant tenté de nouer une alliance avec l'un des deux frères STRASSER, Gregor, de 1925 à 1926. Confronté très jeune déjà à des troubles bipolaires qui le conduiront souvent aux portes du suicide, c'était aussi, malgré des travers psychiques évidents, un organisateur né en matière de propagande et de persuasion des masses par un don oratoire qu'il avait su cultiver. Né le 29 octobre 1897 à Rheydt, profondément antisémite en dépit de ses multiples liens avec des amourettes juives qu'il traquera longtemps, GOEBBELS était sensible à l'ascendant qu'il avait sur la gent féminine, alors qu'il était pourtant affecté d'un pied-bot et qu'il était difforme avec un corps disproportionné.

    Goebbels, le propagandiste narcissique...Cette ascendance qu'il avait avec les femmes le verra rechercher entre dépressions répétées et phases offensives des aventures multiples avec, notamment, des femmes brillantes comme la réalisatrice Léni RIEFENSTAHL ou l'ex-épouse d'un industriel, une certaine Magda QUANDT qu'il finira par épouser et dont il aura six enfants. Surtout parce que leur Führer leur avait intimé l'ordre de faire des enfants pour le Reich ! Une Magda qui avouera n'avoir épousé le propagandiste que pour rester aux côtés d'un Führer dont elle avait rêvé partager la couche et qui deviendra, elle aussi, une antisémite convaincue. Parce que cela faisait bien sur le curriculum vitae nazi et qu'elle avait des dons évidents de manipulatrice. Mais, l'une des dernières conquêtes de ce maniaco-dépressif, l'actrice tchécoslovaque Lida BAAROVA (en photo ci-contre) ira jusqu'à menacer l'équilibre du couple GOEBBELS puisqu'un divorce sera même imminent en 1938. Il programmera la mort de ses six enfants le 1er mai 1945 en persuadant son épouse perverse narcissique, dénuée de la moindre empathie, de les empoisonner, lui faisant miroiter une stratégie d'image éternelle. Il s'appuiera sur le fait que l'Armée rouge, par sa victoire proche, constituait un danger alors qu'avec son épouse perverse, ils craignaient en réalité tous les deux d'être, un jour, mal jugés par leur propre descendance. Au terme d'une mise en scène savamment étudiée, ce sera l'une des plus grandes manipulations de l'histoire puisque, aujourd'hui encore, on refuse de voir la vérité et ce qui aura conduit à cet assassinat monstrueux dans le bunker, un acte prémédité dès les premiers jours d'avril 1945 que certains assimileront même à un "suicide altruiste".

    Malgré l'emprise qu'avait sur lui son épouse Magda, Joseph GOEBBELS reste avec Hermann GOERING et Heinrich HIMMLER, l'un des dirigeants les plus puissants et influents du régime nazi. Son nom reste indissolublement lié à l'emploi des techniques modernes de manipulation des masses, et un modèle pour la propagande des États totalitaires férus de dictature.

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :