• Dietrich Eckart, le mentor d'Hitler

    Dietrich Eckardt, le mentor d'HitlerIls auront été quelques-uns à influencer Adolf HITLER, et ce sont souvent des personnages dont on ne parle quasiment plus aujourd'hui comme Dietrich ECKART qui avait déclaré à propos de son studieux élève : « Suivez Hitler, il dansera mais c'est moi qui ai écrit la musique ! » Pourtant le rôle d'ECKART dans la fondation nazie n'est pas à négliger. Il était même le rédacteur en chef du Volkischer Beobachter (l'Observateur du Peuple), la revue de l'Ordre de THULE, au moment où se sont mis en place les premières structures nazies avec, déjà, à la tête du NSDAP, Adolf HITLER. 

    Il est vrai que les partitions de l'idéologue antisémite qu'était ECKART auront contribué, au sein notamment de l'Ordre de THULE, à influencer un ancien caporal autrichien déjà sensibilisé un peu plus tôt par le domaine. A l'évidence, ce qui arrivait de mal ne pouvait qu'être de la faute des Juifs ! Du moins en écoutant les théories de l'ancien maire de Vienne Karl LUEGER ou en lisant la revue Ostara du moine cistercien von LIEBENFELD découverte bien avant que le protégé d'ECKART ne choisisse de s'enrôler pour partir en guerre en août 1914 ! Proche des idées de Guido von LIST via l’ariosophe Ernst LAUTERER, ECKART développait sa théorie du surhomme en se basant d'ailleurs sur les travaux de cet ancien moine cistercien qu'était Jörg LANZ von LIEBENFELD. Du reste, ses textes et considérations sont encore considérés comme les principaux piliers de la doctrine nazie. Il mourra prématurément en 1923 de complications de santé dues à son addiction à la morphine, peu après le putsch manqué de son élève à Munich. Dans son ouvrage de haine : Mein KampfHITLER rendra un hommage appuyé à ECKART : « Et je veux ranger parmi eux, écrira-t-il, comme un des meilleurs, l’homme qui a consacré sa vie à réveiller son peuple, notre peuple, par la poésie et par la pensée, et finalement par l’action : Dietrich Eckart ». 

    ECKART, qui était un occultiste reconnu, avait la conviction que son esprit-guide lui avait confié le privilège de préparer “Un Grandiose Avenir”, et un Antéchrist. Et dès le début de leur association, il a cru qu'HITLER était cet Antéchrist, et qu'il se devait de le préparer. Ce qu'il fera durant trois ans en lui fournissant les moyens de communiquer avec les puissances maléfiques. Certains mettront l'accent sur le fait que des reliques sacrées aient pu aider à ce processus, comme la lance sacrée que le futur Führer de l'Allemagne brûlera de récupérer à tout prix et entreposée en Autriche. On le devine à la lecture des nombreux témoignages et de certains travaux d'historiens, les perversions sexuelles ont joué un rôle central dans la vie d’HITLER… On dit que des perversions sexuelles monstrueuses ont été le centre de toute son existence, la source de ses pouvoirs médiumniques et de clairvoyance et la motivation qui se trouvaient derrière toute action à travers laquelle il s’est vengé avec sadisme sur l’humanité. La magie noire initiatique qui transcenda Adolf HITLER combinait en effet la perversion sexuelle et l'illumination provoquée par de profonds états modifiés de conscience, mélange de magie sexuelle et de dissociation liée aux traumatismes. Des rituels qui impliquaient des pratiques hautement perverses et sadiques : sodomies, orgies, sacrifices d'animaux, flagellations…

     

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :